QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE HARAKIRI ET SEPPUKU ?

SEPPUKU -

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE HARAKIRI ET SEPPUKU ?

de lecture - mots

🎮La culture japonaise est remarquablement diffĂ©rente de celle Ă  laquelle nous sommes habituĂ©s, europĂ©enne ou occidentale. Les diffĂ©rences concernent des questions aussi importantes que la moralitĂ©, la dignitĂ© et la mort.☠ Les diffĂ©rences sont particuliĂšrement nettes dans les attitudes Ă  l'Ă©gard du suicide.

Les EuropĂ©ens ont longtemps considĂ©rĂ© le suicide comme un pĂ©chĂ© comme Ă©tant un acte indigne, tandis que les Japonais en ont fait un rituel possible et parfois nĂ©cessaire pour une personne honnĂȘte.🙏

🀄Le concept d'honneur au sein de l'aristocratie japonaise repose sur deux doctrines importantes:

  • 💀Mourez pour votre maĂźtre.💀
  • ✊Sauvez votre visage (image) et la rĂ©putation de votre famille devant ceux qui vous entourent.đŸ‘šâ€đŸ‘©â€đŸ‘§

Le Seppuku est l'opportunitĂ© de montrer la fermetĂ© de l'esprit et la puretĂ© des pensĂ©es par un suicide rituel. Dans l'ancien Japon, les guerriers avaient recours Ă  l'auto-immolation ou Ă  la pendaison. Ce n'est qu'Ă  partir de 1156 que le rite de «dĂ©chirer l'estomac» commença Ă  ĂȘtre popularisĂ© au Japon. Daimyo Minamoto no Tamemoto fut le premier Ă  commettre un Seppuku pour Ă©viter d'ĂȘtre capturĂ© dans une guerre de clan brutale.

  • Histoire de Seppuku
  • DĂ©finition et signification du terme Seppuku
  • Comment se faire Seppuku ?
  • Quelle arme pour se faire Hara Kiri ?
  • Peut-on survivre d’un Seppuku ?
  • DiffĂ©rence entre Seppuku et Harakiri.
  • Qui a inventĂ© le Hara Kiri ?
Sweat a Capuche Samourai Seppuku

L'HISTOIRE DE SEPPUKU:

🌙🎎Dans l'ancien pays du soleil-levant, le rituel Seppuku n'Ă©tait pas courant. Il est devenu populaire au Moyen Âge. En 1156, le daimyo de Minamoto a exĂ©cutĂ© le premier hara-kiri de l'histoire. Il a fait cela pour Ă©viter la captivitĂ©, car ĂȘtre capturĂ© Ă©tait considĂ©rĂ© comme une honte.đŸ™‡â€â™‚ïžđŸ€­ Depuis lors, de nombreux militaires ont commencĂ© Ă  utiliser ce rite dans des situations critiques. Puis, au fil du temps, le Seppuku a commencĂ© Ă  ĂȘtre massivement utilisĂ© pour quelque raison que ce soit. Mais avec l'avĂšnement des rĂ©formes au cours de la pĂ©riode Meiji, de tels suicides ont Ă©tĂ© officiellement censurĂ©s et, en 1968, le rite a Ă©tĂ© interdit au niveau lĂ©gislatif. Mais dans la culture japonaise, le seppuku a toujours une place importante.🎎🌙

DEFINITION ET SIGNIFICATION DU TERME SEPPUKU:

⚔Tout le monde sait que le seppuku ou hara-kiri est le suicide rituel d'un samouraĂŻ. Mais vous ĂȘtes-vous tous dĂ©jĂ  demandĂ© quelle Ă©tait la signification du seppuku et pourquoi les samouraĂŻs, dans l'ensemble, sont morts de cette maniĂšre?đŸ€” DĂ©couvrons-le ! 

D'abord, Il est judicieux de tenir compte l’aspect mĂ©taphysique des croyances des japonais, ces derniers croyaient que l’esprit humain - tama est influencĂ© par de bonnes actions positives, qui sont caractĂ©risĂ©es par le concept de sayake et des actions nĂ©gatives et malhonnĂȘtes, sont caractĂ©risĂ©es par le concept de kagare.🎮đŸ‘č

Le SamouraĂŻ vivant selon le code "Bushido" et celui qui observe tous les prĂ©ceptes du code et accomplit de nobles actions afin de vivre en harmonie avec sayake, par contre un samouraĂŻ violant le code et commettant des actes vicieux invoque l'Ă©nergie sombre et nĂ©gative du Kagare.đŸ‘č

Un samouraï qui commettait trop d'actes vicieux souillait par conséquent son honneur et son ùme, la punition était donc de commettre un Seppuku afin de ne pas souiller un esprit pur et immaculé en le portant dans un "vase sale", c.-à-d. dans un corps souillé. ( Non Honorable )

1- Pourquoi, en commettant un Seppuku, le samouraï s’ouvre l’estomac ?

Le fait est que, selon les Japonais, c'est l'estomac qui est le réceptacle de l'ùme humaine. Basé sur la philosophie du bouddhisme zen, c'était l'estomac qui contenait l'ùme, car c'était le milieu par rapport au corps.

De nombreux Dictons sont Ă  connaĂźtre :

  • Haradatsu : "marcher le ventre surĂ©levĂ©" - "en colĂšre",
  • Hara kitanai : "ventre sale" - "faibles aspirations",
  • Hara-no kuroi hito: "un homme au ventre noir" - "un homme Ă  l'Ăąme noire ",
  • Hara-no nai hito : " un homme sans ventre "-" une personne sans esprit. "

T-shirt Samurai

DIFFERENTS TYPES DE SEPPUKU:

Au début, il faut dire qu'il y avait deux principaux types de Seppuku: 

  1. Un Seppuku avec KaishaKunin
  2. Un Seppuku Sans KaishaKunin

⚔KaishaKunin est un rituel consistant Ă  couper la tĂȘte du Samourai effectuant un seppuku afin d'Ă©viter la torture, ainsi que l'assistant lui-mĂȘme qui l'a fait. Le KaishaKunin n'Ă©tait autorisĂ© que dans le cas oĂč le samouraĂŻ faisait du seppuku pour effacer la honte.👀

Dans le cas oĂč le samouraĂŻ exĂ©cutait un seppuku pour expier une culpabilitĂ© grave (par exemple, lorsqu'il tuait un noble de haut rang ou insultait la femme du maĂźtre, etc.), le KaishaKunin n'Ă©tait pas autorisĂ© et le samouraĂŻ Ă©tait obligĂ© de commettre un Seppuku lui-mĂȘme et d'endurer le tourment insupportable.

AprĂšs tout, le Seppuku pourrait ĂȘtre complet et incomplet.

  • Le Seppuku complet: est un seppuku dans lequel deux incisions sont pratiquĂ©es: d'abord horizontalement du cĂŽtĂ© gauche vers la droite, puis verticalement du diaphragme au nombril.💀

  • Le Seppuku incomplet : seule une incision est pratiquĂ©e du cĂŽtĂ© gauche vers la droite. Si le seppuku Ă©tait pratiquĂ© avec un KaishaKunin, alors une injection au centre de l'abdomen suffisait, immĂ©diatement aprĂšs cela, la tĂȘte Ă©tait coupĂ©e, mais je dois dire que celui qui commettait le seppuku donnait gĂ©nĂ©ralement le signal de couper sa tĂȘte.💀

COMMENT SE FAIRE SEPPUKU ?

D'abord, il faut se mettre d'accord sur une condition, le Seppuku est rĂ©alisĂ© avec une Ă©pĂ©e spĂ©ciale nommĂ©e Wakizashi et non pas avec n’importe quel couteau perdu dans La...

1 - Les Etapes du Rituel Seppuku:

Le suicide s’effectuait nĂ©cessairement aprĂšs le lavage rituel des mains, de la bouche et des narines, ainsi que le lavage rituel de la lame elle-mĂȘme. AprĂšs cela, Le SamouraĂŻ a le choix entre, mĂ©diter pendant une courte pĂ©riode, soit composer le dernier couplet - Jisei No Ku - une chanson d'adieu au monde.đŸŒș

Et maintenant, le moment est venu pour le Seppuku💀 - le samouraĂŻ prends la lame de l'Ă©pĂ©e, l'enrouler autour du bord et la diriger vers l'estomac, puis, en expirant, il la pousse dans son bas-ventre, gĂ©nĂ©ralement sous le nombril, avec un mouvement brusque l'enfonce dans son ventre.💀đŸŒș

C’est Ă  ce moment que la lutte de l'esprit sur le corps humain commence. ExpĂ©rimentant un tourment infernal, le samouraĂŻ, surmontant le choc, conduit la lame sur son cĂŽtĂ© droit. Peu de gens parvenaient Ă  la fin, s'il s'agissait de seppuku avec KaishaKunin, l'assistant lui coupait gĂ©nĂ©ralement la tĂȘte.😈⚔đŸŒș

☝Sauf que La tĂȘte devait ĂȘtre coupĂ©e par vĂ©ritable maĂźtre Ă©pĂ©iste, car la rĂšgle Ă©tait de couper la tĂȘte de maniĂšre Ă  ce qu'elle soit suspendue Ă  un mince lambeau de peau.☠

Il n'Ă©tait pas permis que la tĂȘte rebondisse ou tombe et roule, c'est-Ă -dire qu'il fallait un coup trĂšs mesurĂ©, net, pas trop faible, mais pas trop fort. Si la tĂȘte tombait encore, ce seppuku Ă©tait considĂ©rĂ© comme profanĂ©, ainsi que le corps lui-mĂȘme. L’idĂ©e Ă©tait de garder La personne dans son Ă©tat de samouraĂŻ jusqu'Ă  la derniĂšre seconde de sa vie, les samouraĂŻs Ă©taient une Ă©lite militaire, ils Ă©taient une aristocratie militaire ! Par consĂ©quent, les dĂ©capiter en tant que criminels n'Ă©tait pas autorisĂ© !đŸ”„

Le moment du KaishaKunin est le moment le plus dĂ©licat et le plus important du seppuku !🎮

Une fois que le samouraĂŻ et son assistant ont terminĂ© le rituel, il incombe Ă  l'assistant de drainer l'excĂšs de sang de la blessure au cou et Ă  l'estomac, de prendre la tĂȘte et de la placer sur le corps de maniĂšre Ă  ce que la blessure au cou ne ressorte pas trop, c'est-Ă -dire que de l'extĂ©rieur, on puisse penser que la personne est simplement allongĂ©e.đŸŒș

Enfin, l'assistant essuyait l'excĂšs de sang, nettoyait la piĂšce et plaçait des piĂšces de monnaie sur les yeux du cadavre. AprĂšs cela, il devait tout rapporter aux autoritĂ©s locales et au seigneur samouraĂŻ, ainsi que transmettre ses derniĂšres volontĂ©s.🎮

C'est ainsi que certains des plus grands guerriers du monde sont morts ! Comme vous pouvez le constater, le rituel du seppuku n'est pas si simple ! Rien n'est facile au Japon, c'est ce qu'est le Japon !đŸŒș⚔đŸŒș

Seppuku-Harakiri

QUELLE ARME POUR SE FAIRE HARA-KIRI ?

L'abdomen a Ă©tĂ© ouvert avec un poignard spĂ©cial pour Hara-kiri - Kusungobu, qui avait une longueur d'environ 25 cm et Ă©tait considĂ©rĂ© comme un hĂ©ritage, qui Ă©tait gĂ©nĂ©ralement conservĂ© dans un Tokonoma sur un support pour une Ă©pĂ©e, ou Wakizashi - une petite Ă©pĂ©e de samouraĂŻ.🗡

Wakizashi épée Seppuku Hara Kiri

En l'absence d'un outil spĂ©cial pour effectuer le Seppuku, qui Ă©tait extrĂȘmement rare chez les samouraĂŻs, une grande Ă©pĂ©e pouvait Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e, qui Ă©tait prise Ă  la main par la lame enveloppĂ©e dans un tissu pour la commoditĂ© de l'opĂ©ration en cours. Parfois, la lame d'une petite Ă©pĂ©e Ă©tait enveloppĂ©e dans du tissu ou du papier de telle sorte que 10 Ă  12 cm de la surface de coupe restaient libres. Dans ce cas, le poignard Ă©tait dĂ©jĂ  pris par le manche, et par le milieu de la lame.đŸŒș⚔đŸŒș

Une profondeur similaire de la coupe Ă©tait nĂ©cessaire pour ne pas toucher la colonne vertĂ©brale, ce qui pourrait ĂȘtre un obstacle Ă  la poursuite du dĂ©roulement du rituel. En mĂȘme temps, selon les rĂšgles du Seppuku, il fallait surveiller la lame, qui pouvait passer trop superficiellement, ne coupant que les muscles abdominaux, ce qui ne pouvait plus ĂȘtre fatal.🎮

Sweat a Capuche Samourai Harakiri

PEUT-ON SURVIVRE D'UN SEPPUKU ?

Le Seppuku est effectuĂ© devant de nombreux tĂ©moins. De plus, un KaishaKunin s'est tenu au-dessus du suicide - un guerrier qui, aprĂšs le Seppuku, Ă  pour seule mission de s’assurer que le rituel est s’est bien dĂ©roulĂ©, ainsi de couper la tĂȘte du samouraĂŻ pour que personne ne puisse voir le visage de l'homme assassinĂ©, dĂ©formĂ© par la douleur intense qui a subis durant le Rituel.

đŸ„€Donc au delĂ  du suicide commis par le samourai lui mĂȘme, il y’a l’autre guerrier debout, motivĂ© par la foi et sa croyance, intimement convaincu qu’il fait son devoir de couper de façon efficace la tete du Samourai ! Les chances de survis sont quasiment inexistantes !💀

Le rĂŽle du KaishaKunin est trĂšs important. Il fallait combiner la compassion (car le plus souvent le KaishaKunin est un ami proche de l'interprĂšte de Seppuku, car il savait qu'il ne le ferait pas souffrir pendant longtemps) avec la bonne technique et la force pour lui couper la tĂȘte d'un seul coup.🌾💀🌾

LA DIFFERENCE ENTRE SEPPUKU ET HARAKIRI:

🌙🎮La diffĂ©rence entre Hara-Kiri et Seppuku rĂ©side dans leur Ă©criture et leur lecture. Les mots eux-mĂȘmes se composent de deux hiĂ©roglyphes identiques «dĂ©chirer» et «ventre». Seule l'Ă©criture Harakiri (è…č 戇 り) met «ventre» en premier lieu en utilisant la lecture japonaise «kunny», et l'Ă©criture Seppuku (戇è…č) commence par le mot «cut» et se lit «onny» en lecture sino-japonaise.🎎

On pense que le Hara-kiri se trouve dans le discours familier, tandis que le Seppuku est plus souvent vu dans les documents officiels. En fait, les Japonais eux-mĂȘmes utilisent les deux termes comme synonymes de la mĂȘme action rituelle.🍂

🎮Mais nĂ©anmoins, de nombreux fans du Japon et de sa culture posent souvent la question de diffĂ©rence entre Hara-kiri et Seppuku. Il s’agit de comprendre le fond de la question du point de vue globale, en tenant compte de la diversitĂ© des cultures hors japon et leur complexitĂ© car en effet, le mot «Hara-Kiri» est surtout connu en Europe, et donc il est familier Ă  une personne ordinaire, 70% des EuropĂ©ens connaissent le sens de ce mot, tant dit que 20% l'ont dĂ©jĂ  entendu, mais ne l'utilisent pas dans le discours, et les 10% restants ne jugent pas nĂ©cessaire de se plonger dans la culture d'un autre pays.🎮

👉En fait, il n'y a aucune diffĂ©rence entre ces deux termes, sauf dans la prononciation et l'utilisation. Les deux hara-kiri et seppuku dĂ©notent "suicide rituel", mĂȘme par Ă©crit, ils sont dĂ©notĂ©s de la mĂȘme maniĂšre, seul le premier a d'abord un symbole du ventre, et seulement ensuite le verbe "couper", dans seppuku c'est vice versa. 

Il faut noter que les Japonais considĂšrent toujours le mot "hara-kiri" comme presque abusif, pĂ©joratif et vernaculaire, et ne l'utilisent donc pas. De plus, dans l'AntiquitĂ©, ce soi-disant mot «hara-kiri» Ă©tait utilisĂ© pour dĂ©crire un suicide qui ne se produisait pas selon les rĂšgles du code chevaleresque, c'est-Ă -dire sans le respecter. Le vrai Seppuku Ă©tait soigneusement prĂ©parĂ© et semblait presque une reprĂ©sentation thĂ©Ăątrale terrible.🍂💀🌾

Seppuku-HaraKiri

QUI A INVENTÉ LE HARA-KIRI ?

Le rite suicide traditionnel des samouraĂŻs japonais du harakiri (seppuku) est d'origine non japonaise. Les Japonais l'ont empruntĂ© Ă  la population indigĂšne de Hokkaido, Sakhaline et Kuril - Ainu.đŸ”„

Le Hara-kiri est apparu pour la premiÚre fois pendant la guerre de Genpei dans la seconde moitié du 12Úme siÚcle et s'est répandu parmi les samouraïs. Fait intéressant, les anciens Ainu se considéraient comme les seuls vrais guerriers, et les Japonais étaient considérés comme des «colporteurs». Les Japonais, à leur tour, appelaient les Ainu «barbares barbus».

Peuple Ainu Origine du Seppuku

CONCLUSION

đŸŒș Tout le monde rejoins l’idĂ©e selon laquelle, L’histoire du Japon est l’une des plus fascinantes au mondeđŸŒș

Le pays du soleil levant est unique, de part son paysage naturel comme son passé, ce pays a su rester unique aux yeux des communs des mortels.

đŸ„€Â Le Japon FĂ©odal a connu plusieurs guerres marquĂ©es par des pĂ©riodes de crises qui ont durĂ©es des dĂ©cennies. Des Champ-de-batailles ensanglantĂ©s et si controversĂ©s dans lesquels l’art de dĂ©gainer le Sabre Ă©tait propre aux Grands Samourai Japonais munis de leur armures blindĂ©es !

Le Seppuku ou Hara-Kiri reste parmi les pratiques guerriĂšres les plus critiquĂ©es vu la fin tragique qu’elle en rĂ©sulte !đŸ„€Â đŸ’€Â Â Mais chez les Samourai, ayant grandis dans une optique de Sacrifice, de loyautĂ©, et de dĂ©vouement inconditionnel Ă  la pratique du Code de l’honneur, le Seppuku est une liberation, une preuve d’amour Ă  une culture millĂ©naire, et aussi une expiation d’un « pĂ©ché » !

🌙  🎮  Rester fidĂšle en affichant sa noblesse envers son chef spirituel est une tĂąche lourde, par contre le Samourai n’était pas reconnu comme un esclave de son chef ! Bien au contraire, le Chef spirituel lui renvoyait l’admiration ainsi que le respect et la reconnaissance qu’il mĂ©ritait en le dĂ©corant de lĂ©gion d’honneur Ă  chaque succĂšs de bataille, de mission.🌙 🎮

🍂  Pour un Samourai, Se donner la mort est une forme d’amour et de respect fortifiĂ©s par la tradition guerriĂšre qui est intimement liĂ©e Ă  la composition de la sociĂ©tĂ© Japonaise de l’époque, ce geste qui peut semblait un reflet de cruautĂ© est en effet une pratique qui a nourri les Contes Japonais et l’imagination de plusieurs scĂ©naristes de renommĂ©e internationale.🍂

L’histoire des 47 Ronins est l’une des histoires les plus fascinantes du monde, on traitera ce sujet dans un prochain article de Blog bien spĂ©cifique et dĂ©taillĂ© car je ne veux pas simplement rĂ©duire cette histoire incroyable a un seul fait : Des Hommes avaient dĂ©cidĂ© de se suicider SimultanĂ©ment !

Non ! L’histoire est beaucoup plus compliquĂ©e que cela et nĂ©cessite donc un article complet.


T-shirt Samurai


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent ĂȘtre approuvĂ©s avant d'ĂȘtre affichĂ©s

Recevez nos articles dans votre boite email.